A+ A A-

Tarte Tropézienne

Tarte tropézienne

Atelier du Savoir « Tarte tropézienne »

L’Atelier du Savoir s’est à nouveau réuni ce Jeudi 19 Mars 2015 pour un petit stage de gourmandise sucrée du côté de Saint-Tropez. Le thème choisi pour cet atelier par nos deux experts en pâtisserie était en effet « La Tarte tropézienne ».

C’est ainsi que Laurent Célestin a souhaité nous emmener du côté de Saint-Tropez en réalisant quelques tartes Tropéziennes classiques alors que notre Chef pâtissier de la Closerie des Lilas nous a confectionné une version revisitée à « Lamagnère » de William : un Paris –Saint Trop. Ce deuxième atelier de pâtisserie fut encore une réussite avec un bel exemple de travail en équipe et en harmonie. Quels coups de pattes, tours de mains, et agilité : chaque geste est précis, pensé et harmonieux, à en juger par l’attention des spectateurs admiratifs devant les chefs d’orchestre, nous aurions pu nous demander quelle aurait été l’ambiance s’ils nous avaient confectionné un Opéra ?

Notre famille s’étant enrichie lors de notre dernier diner de gala, nous avons eu le plaisir d’accueillir de nouvelles recrues, inutile de préciser avec quelle implication elles se sont jointes à l’ensemble des chefs, visiteurs et élèves du Lycée, CFA et cours municipaux adultes de la Mairie de Paris.

Et… la cerise sur le Gâteau, lorsque notre ami Fabrice Dubos nous a fait une très agréable surprise en arrivant en compagnie de la 1ère Femme lauréate du « Trophée National de Cuisine et de Pâtisserie 2015 de l’Académie Culinaire de France » :

Mademoiselle Fanny Malhié, actuellement au restaurant Pinxo chez Monsieur Alain Dutournier et qui espère continuer sa carrière par un passage obligé au Carré Des Feuillants. En fin de réalisation, même si nous étions très à l’aise dans cette salle de pâtisserie du lycée qui nous accueillait toujours aussi chaleureusement, certains pouvaient se sentir légèrement frustrés de n’avoir pas vu le soleil, c’est alors Monsieur Tahrat nous a apporté une part de ce qui nous manquait en ajoutant à notre décor une peinture de Saint-Tropez.

 

PETIT HISTORIQUE

Séduit par le pittoresque de Saint-Tropez, petit village provençal à clocher, petit port de charme et par le chant des cigales, Alexandre Micka ouvre en 1955 une pâtisserie place de la mairie. Il y propose notamment une brioche à la crème inspirée de la recette de sa grand-mère, dont il préserve jalousement le secret. Non loin de la pâtisserie d’Alexandre Micka se déroule le tournage du film mythique « Et Dieu créa la femme ». Pendant le tournage, la pâtisserie accueille régulièrement l’équipe et lui fait découvrir la brioche à la crème d’Alexandre Micka. Brigitte Bardot devient alors une inconditionnelle de ce dessert. Selon la légende, c’est Brigitte Bardot qui aurait suggéré à Alexandre Micka de donner un nom à cette brioche à la crème. La tarte tropézienne est née. C’est le début du mythe qui accompagne Brigitte Bardot puis les stars et artistes internationaux qui viennent chercher à Saint-Tropez cet esprit festif et simple, insouciant et joyeux qui n’existe nulle part ailleurs.

 

 

  • tar01.jpg
  • tar02.jpg
  • tar03.jpg
  • tar04.jpg



Les Club Toques Blanches - International Club Copyright © 2014

Connexion ou Devenir membre

Connexion